Les passions d'Aely

Un blog littéraire … mais pas que !

Dambre,Roxane – SCORPI-1 Ceux qui marchent dans les ombres

Poster un commentaire


Présentation de l’éditeur

 La nouvelle série de l’auteur d’ANIMAE, traduit aux États-Unis, Prix des lecteurs 2015 de la librairie L’Antre-Monde, et Plume d’Or 2015, catégorie Nouvelle Plume.

Par un de ces orages d’été dont Paris a le secret, Charlotte, 23 ans, découvre un petit garçon blotti au pied de son immeuble, ses cheveux sombres ruisselant d’eau, son T-shirt plaqué par la pluie.

Charlotte, qui est la gentillesse même, lui propose de s’abriter chez elle. L’enfant la suit sans un mot. D’ailleurs, il parle très peu, mais quand il parle c’est pour dire des choses ahurissantes : ses parents et son grand frère seraient des tueurs à gages aux pouvoirs mystérieux, baptisés les Scorpi. Lui-même, Élias, serait en apprentissage. Et sa phrase fétiche semble être : « Tu veux que je le tue ? »

Charlotte n’en croit pas un mot, d’abord. Mais bientôt elle découvre dans son salon une version 25 ans d’Elias, un grand brun aux yeux bleu outremer qui a l’air de débarquer d’un autre monde. Adam, le fameux frère, vient d’entrer dans sa vie, et celle-ci va tourner à la cavalcade.

Poursuivie par des inconnus, repérée par la police, rendue chèvre par ses « invités », Charlotte arrivera-t-elle à maîtriser la folie tantôt joyeuse tantôt angoissante que devient son destin depuis qu’elle a rencontré les Scorpi ?

Alors ? Prêts à suivre ceux qui marchent dans les ombres ?

~~~~~~~~~~
Détails sur le produit

Format : Broché
Nombre de pages en édition imprimée : 376pages
Editeur : Calman-Lévy
Illustration de couverture :
Collection :
Date de sortie : 5 ocotbre 2016
Langue : Français
ISBN-10 : 2702160743
ISBN-13 : 978-2702160749
Dimension du produit : 13,5 x 2,5 x 21,5 cm
Prix : 15.00 €
Format: Kindle 931 KB
Editeur : Edition de l’épée
Date de sortie : 27 mars 2015
Langue : Français
ASIN : B00UTEZQTW
Prix : 3.49 €

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 Roxane Dambre, née en 1987, écrit depuis toujours. Si elle exerce un métier scientifique (ingénieur en procédés industriels), elle consacre tout son temps libre à l’écriture.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec les Editions de l’épée et Roxane Dambre.

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

coup-de-coeur-2

 Tout d’abord je dois dire que cette auteure vient de gagner une fan inconditionnelle.
Déjà avec sa série Animae et l’équipe Lou et Joshua j’avais accroché grave mais là… ce n’est pas mieux, ce n’est, surement pas moins bien, c’est … différent et tout simplement aussi génial qu’addictif.

Charlotte travaille dans une petite entreprise, à la comptabilité, service note de frais. Elle se fait aussi harceler par son supérieur, Thomas, qui la surnomme Charlotte aux fraises, framboises et autres fruits devant tout le monde et lui fait des avances non déguisées et menaçantes lorsqu’ils sont seuls.
Toujours en période d’essai elle se retrouve dos au mur et fait tout pour éviter la moindre confrontation.
Un soir d’été fort orageux, elle trouve devant la porte de son immeuble un gamin de 11 ans, trempé et tremblant de froid qui semble abandonné. Son grand cœur et sa générosité n’étant pas de vain mots, elle va le loger jusqu’à en savoir plus et le ramener chez ses parents. Croit-elle !
Il s’avère qu’il fait partie d’une famille de tueur à gages très dangereux et qu’il est en apprentissage. Sa phrase favorite : « Tu veux que je le tue ? » rend Charlotte marteau et nous complètement hilare devant sa déconvenue.
Alors quand le grand frère, clone plus âgé du petit, déboule chez elle, qu’il semble à dreuze totale pour tout ce qui ne touche pas son « métier » et qu’ils (les frangins) trouvent une super solution pour la protéger du tous les dangers, Charlotte est à deux doigts de faire une syncope. Et moi de me faire pipi dessus de rigolade car je dois dire que question humour, il n’y a pas de quoi s’ennuyer.
Alors comment refuser poliment lorsque l’on sait notre interlocuteur tueur à gages sans état d’âme ? A vous de voir si vous voulez tenter le coup mais Charlotte se laisse un peu de temps pour trouver une solution moins risquée.
Et c’est ce temps passé en leur compagnie, les événements qui vont se dérouler autour d’elle, entre arrestation, agression, enlèvement, harcèlement, tout cela va nous entrainer et Charlotte avec,  dans une aventure pleine d’humour, d’amour et de guerre des clans.

 En un mot comme en cent j’ai adoré ma lecture.

 Charlotte est adorable, trop gentille, bonne poire, enfin tous les adjectifs qui vous passeront par la tête dans ce genre de situation mais elle est aussi super attachante, attentive, tendre et courageuse. C’est une jeune femme avec le cœur sur la main, qui ne ferait pas de mal à une mouche, la preuve avec ce harcèlement qu’elle subit sans réussir à s’en dépêtrer. Mais par contre que vous touchiez à ceux qu’elle aime, alors la biche aux abois devient lionne et ça nous la rend encore plus sympathique.

Elias est un gamin de 11 ans pas du tout comme les autres. Outre le fait qu’il a un niveau scolaire hors du commun et des particularités familiales du même acabit, il est débrouillard, attachant et pas têtu pour deux sous. Adepte de la conversation par monosyllabe il comprend rapidement qu’avec Charlotte ça ne marche pas comme ça et se débrouille très bien.
D’ailleurs on s’aperçoit rapidement que ce gamin est tout sauf idiot et que son don d’observation va le rendre attentif au bonheur de Charlotte mais surtout réceptif à ce qu’elle est vraiment. Il est aussi super attendrissant dans ces manques au point que l’on comprend Charlotte qui fond d’amour pour lui à peine rencontré.

Extrait :
« — Bonne nuit, Élias, dis-je en posant un baiser sur son front. Fais de beaux rêves.
Il me regarda en écarquillant les yeux.
— Quoi ? m’inquiétai-je.
— Pourquoi tu as fait ça ? bredouilla-t-il.
— J’ai fait quoi ?
— Ben… Ça !
Il désigna son front. Je fronçai les sourcils.
— Eh bien, je t’ai fait un bisou. Pour te souhaiter une bonne nuit.
Le petit garçon continua à me dévisager, ahuri, ses petits poings serrés sur le drap. Une triste vérité me brisa le cœur.
— Ta maman et ton papa ne t’en font pas ? murmurai-je.
— Ma mère, non, souffla-t-il. Mon papa, oui, parfois. »

Comment ne pas craquer devant ce petit être sans défense et en manque d’amour ?
Facile quand lors d’une agression la gamin tout mignon tout gentil vous sort ce genre de phrases :

« Élias se tourna vers moi, le visage impassible.
— Tu veux que je les tue ?
— Quoi ? bredouillai-je.
— Tu veux que je les…
— Élias ! soufflai-je, paniquée. Il faut s’enfuir !
— D’accord. Mais avant, je les tue ou pas ? »

Cette phrase fétiche « tu veux que je le tue! » dans la bouche de gamin à l’air supra sérieux fait flipper et en même temps fondre de tendresse. Je sais je suis irrattrapable.

Et quand arrive son frère, son clone en plus grand ça devient franchement désopilant (cf la scène où Charlotte le voit pour la première fois). Adam a de nombreuses qualités mais de prime abord on se demande où il a vécu pour avoir des réactions aussi peu conventionnelles et parfois complètement irréelles. Lorsqu’il accepte sans une question la proposition de son petit frère concernant Charlotte on se pose des questions sur son état mental. Mais ensuite lorsque l’on commence à connaitre un peu mieux la famille on s’amuse beaucoup.
La décision des « frangins » à l’encontre de Charlotte ne va pas l’arranger et elle va devoir faire preuve de doigté pour s’en sortir. Mais par contre, nous, nous allons adorer découvrir petit à petit ces personnages principaux.

 Et à côté de cela, les protagonistes secondaires sont aussi des petits morceaux de bonheur comme Firmin, homme à tout faire dans tous les sens du terme ou presque puisqu’il est majordome, médecin, avocat et tant d’autres si l’on en a besoin. De plus malgré sa nature surnaturelle il a tout du majordome stylé « So british » avec le flegme et le sens de l’à propos. Je l’ai de suite adopté, enfin j’ai encore du mal avec son régime alimentaire quand même 🙂

Rajoutez-y un flic bien têtu à la poursuite d’Adam, l’inspecteur Balard, de la brigade de l’hypercriminalité, têtu mais au grand cœur et pas idiot pour deux sous. Il poursuit Adam mais cette poursuite est un peu à la « attrapes-moi si tu peux ! » et on sent une certaine amitié entre les deux adversaires. C’est un policier intègre et avec des principes et c’est justement ce dernier point qui fait qu’ils s’apprécient. Sa réaction face au harcèlement de Charlotte est aussi un point qui m’a touché même s’il ne peut faire grand chose sans preuve.

Vous comprenez donc que tout ce roman a été pour moi un immense moment de délire et de lecture détente. Et cela n’était pas seulement du à mon transat au soleil sur ma terrasse pour le lire.

Les dialogues entre les frères Scorpi et Charlotte sont du bonheur à l’état pur et leur cohabitation des moments délicieux d’humour et de découverte. Un vrai délice !
Au contraire on a envie de voir rouge lorsque Thomas, le supérieur de Charlotte fait son apparition. La gentillesse de Charlotte lui vaut un harcèlement que peu d’entre nous supporterait sans broncher. Et j’ai eu souvent envie de lui flanquer une raclée même si je comprends sa situation, à l’essai et incomprise de ses autres collègues. Heureusement Sophie, sa collègue et amie est là ainsi que l’inspecteur Balard qui vont l’écouter  et la soutenir.
C’est d’ailleurs un point qui m’a fait réfléchir sur cette propension à ne pas croire la victime de harcèlement mais son harceleur. Et les détails que le lecteur apprend sur ce genre de délit ne sont pas sans nous mettre là aussi mal à l’aise.

 C’est donc un vrai coup de cœur d’humour et de tendresse pour cette famille de tueurs (ben oui l’amour ça ne se commande pas) et aussi pour Charlotte.

« Maintenant je n’ai qu’une hâte c’est de lire la suite et surtout, de les voir éditer en format papier pour qu’ils aillent rejoindre les autres petits bijoux de cette auteure que j’apprécie de plus en plus au fil de mes lectures. »

Voilà ce que j’écrivais lors de ma première lecture, eh le voilà enfin dans cette magnifique version papier que j’ai hâte de tenir dans mes petites mains.

Je remercie donc les Editions de l’épée de leur confiance, les éditions Calmaan-Lévy de leur savoir-faire papieret Roxane Dambre pour sa plume si légère et entrainante qu’elle nous attrape dès le début du livre pour ne plus nous lâcher avant la fin, pour ces émotions pleine de rires et parfois de larmichettes qu’elle sait nous envoyer en pleine face et surtout pour cette imagination débordante qui me plaît énormément.

 Alors ? A quand la suite des aventures d’Elias, Charlotte et Adam ??

~~~~~~~~~~
Où le trouver?

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=lespasdael-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2702160743&asins=2702160743&linkId=54010e1c8d1bf938d807a5076d20749a&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Publicités

Auteur : Nath Aely

Chroniqueuse littéraire, bibliothécaire bénévole et livrovore passionnée, je dévore plus que je ne lis mes genres favoris comme le steampunk, la fantasy, le jeunesse ou le thriller. Venez frissonner avec moi dans mes lectures et partagez donc les vôtres car je suis aussi curieuse de nature.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.