Les passions d'Aely

Un blog littéraire … mais pas que !

Avit,Clelie – Les messagers des vents -3 Gardiens des feux

Poster un commentaire


009 - Gardiens des feux 3Présentation de l’éditeur

Aidée de nouveaux combattants, les Gardiens des Feux, Ériana prend la route de la capitale Naja. Le dernier artefact s’y trouverait, tout comme Setrian et Gabrielle, détenus par le Velpa, dont la violence fait rage.
Alors que les complots et les trahisons en son sein se multiplient, le plan du Velpa n’en reste pas moins le même : éradiquer le inha pour le redistribuer selon un ordre bien précis. Et pour cela, les Maîtres du Velpa se sont alliés avec toute la Na-Friyie.
Ériana n’a plus le choix. Même sans son authentique protecteur, c’est un pays entier qu’il va lui falloir affronter. À moins que d’autres prophéties ne se mettent en travers de son chemin…

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Clélie Avit naît en 1986 et grandit en Auvergne entre ses deux passions, les montagnes et la danse. Elle développe aussi une habitude particulière, celle de dévorer des romans pendant ses cours au lycée et même à l’Université de Sciences à Lyon, car elle découvre la fantasy et ne peut plus lâcher ses livres. Elle les lit d’ailleurs en anglais pour ne pas attendre les traductions françaises.
Pour apaiser l’impatience de ses amis ne parlant pas couramment anglais, elle traduit les derniers volumes de Harry Potter avant leur parution française, envoyant régulièrement les chapitres à son entourage avide. Peut-être sa fibre littéraire naît-elle à ce moment-là.
Entre temps, elle poursuit ses études de physique-chimie pour devenir professeur. À peine ses premiers cours donnés sur Nice, elle se lance dans une formation en danse contemporaine pour pouvoir l’enseigner également. De nombreuses heures de train lui permettent de remplir sa bibliothèque avec toujours plus de sagas de fantasy, et en 2012, l’idée lui vient d’y rajouter la sienne.
L’histoire s’ébauche progressivement, au cœur d’un monde imaginaire où se mêlent aventure, magie et émotion, mais intégrer le monde éditorial est rude. Clélie change de , passe par un concours littéraire où elle soumet une romance atypique et remporte en 2015 le Prix Nouveau Talent de la Fondation Bouygues Telecom. Son premier roman Je suis là devient un succès international avec plus de vingt pays qui acquièrent les droits de traduction.
Dès lors, l’heure est venue de retourner aux sources. Clélie ressort son manuscrit de fantasy. Les Messagers des Vents prend forme alors qu’elle ne se consacre plus qu’à l’écriture et à l’enseignement de la danse, tout cela au plus près des montagnes.
Le premier volume de la série paraîtra le 4 Novembre 2015, trois ans jour pour jour après sa naissance dans l’esprit de son auteur.

 

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec le boudoir écarlate et les éditions Msk.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

Voici une série qui ne fait que m’enthousiasmer au fil des tomes.

Outre un scénario bien ficelé, Clelie Avit a su donner à ses protagonistes des personnalités qui évoluent elles aussi à mesure que nous avançons dans la quête des éléments.

Les sentiments changent de camp, les émotions se modifient et cela perturbent notre ressenti de lecteur mais d’une très bonne façon pour notre lecture. Car nous ressentons ainsi plus facilement les troubles de ceux-ci.

Eriana va se retrouver face à de nouveaux défis car son besoin de l’élément des feux va se faire ressentir comme cela l’a déjà été dans les tomes précédents pour les autres éléments. Pourtant cette dépendance va prendre moins d’importance dans le récit car nous allons bizarrement plutôt la suivre de façon plus active au travers des deux autres prétendantes. Eriana a cependant beaucoup changé depuis le début de cette aventure et c’est avec plus de foi et surtout d’assurance qu’elle se projette dans l’avenir. Celui-ci reste sombre mais dans ce nouveau tome Eriana a en quelque sorte accepté que sa vie ne lui appartienne pas et qu’elle doit faire des choix pour la survie de son peuple. Elle développe ainsi un certain charisme qui va la mener à rencontrer de nouveaux personnages et une situation jusqu’alors inconnue.
Elle fait toujours partie des trois prétendantes et leurs destinées sont toujours liées.
Séparée de Gabrielle depuis la mésaventure avec le Velpa à la fin du tome 2, elle ne sait pas quelles aventures et quels obstacles elle devra affronter. A présent, Eriana doit se diriger vers le royaume des Feux afin d’aller chercher Lünt, l’artefact des Feux afin que le transfert s’opère et qu’elle puisse maîtriser ce nouvel élément tout en sachant qu’elle n’a pas terminé son transfert avec Eko, l’artefact des vents.

Gabrielle est donc, depuis la fin du tome précédent, aux mains du Velpa en compagnie de Mesline. Leurs relations conflictuelles vont s’atténuer sans forcément parler de s’apaiser car de nouveaux éléments vont entrer en ligne de compte. Leurs rôles à toutes vont nous être toujours plus évoqués au travers d’éléments nouveaux de la prophétie ou carrément de nouvelle prophétie reçue.

Cela va ainsi assombrir la suite du scénario pour chacune de nos trois prétendantes.

A la fois ennemies, parfois complices ou confidentes, ces trois jeunes femmes ont beau être totalement différentes, elles représentent une véritable énigme.

Pourquoi certaine ressent-elle plus ou moins fortement l’attrait d’un élément plutôt qu’une autre?

Quel est le rôle véritable de chacune? Quel est leur destin?

Et s’il ne devait en rester qu’une? Laquelle choisirions-nous, nous lecteurs? Car comment en sacrifier une en sachant qu’elles sont toutes liées?

Beaucoup de questions donc dans cet opus et quelques réponses qui apparaissent au compte goutte.

Mais surtout c’est sur le passé que semble porter plus fortement nos interrogations? Qui est véritablement Eriana? Des éléments nouveaux vont semer le doute dans son esprit mais la faire aussi avancer vers sa destinée.

Setrian va-t-il réussir à redevenir son protecteur? Rôle qu’il a perdu dans le tome 2 à notre plus grand désespoir?

Et surtout aussi quel rôle l’auteur concocte-t-elle en son cerveau perfide et sadique 😉 pour ces jeunes garçons que sont Matheïl ou Freya? L’un comme l’autre vont développer des affinités avec des personnages troubles ou emblématiques. Cela apporte au récit un suspens intense et là encore une suite d’imprévus qui rende le récit plus haletant.

Comme vous le voyez, beaucoup de questions. Mais je vous rassure ce tome va vous éclairer la lanterne sur tout ca, enfin, pas vraiment tout mais il va apporter quelques lumières à des interrogations antérieures. Il va aussi nous plonger dans l’affect et la psyché de nos héros. Nous suivrons leurs troubles, leurs espoirs ou leurs peines au travers de leurs expériences.

Aucun ne s’en sortira indemne cette fois encore.

Clelie Avit semble apprécier les sacrifices. Qu’ils soient moraux ou physiques, elle aime mettre le lecteur devant des choix cornéliens. Et tout comme la prophétie nous serons alors obligés d’y réfléchir en termes d’utilité plutôt que d’émotions.

Je pense que c’est ce qui rend la quête toujours plus intense. Devoir mettre ses sentiments et espoirs personnels en retrait pour parer au plus urgent. Eriana n’est encore pas épargnée mais cette fois-ci Gabrielle nous montre une autre facette de sa personnalité qui va peut être changer la donne.

Vous l’aurez compris j’ai été emportée par ce  troisième tome et j’avoue qu’après une lecture précédente ennuyeuse il était le bienvenu. Il a su me réconcilier avec ma passion et surtout me conforter dans mon envie de suive cette jeune auteure avec attention.

Je remercie d’ailleurs les Editions MSK pour ce service presse et la dédicace qui l’accompagnait. Cela donne une autre saveur encore à cette lecture de savoir qu’en plus de l’avoir écrite, l’auteure l’a aussi tenu ente ses mains.

De plus les couvertures sont magnifiques par la qualité du choix des illustrations en fonction des tomes. Les éléments concernés sont mis en valeur ainsi que les flèches d’Eriana, arme de prédilection pour la jeune femme et source de pouvoir. C’est une trilogie qui pête tant par l’histoire que l’objet livre lui-même. Un coup de cœur donc pour ce troisième tome.

Et en bref, une série qui monte en puissance et en qualité au fil des opus à ma plus grande joie.
A découvrir donc!!

Publicités

Auteur : Nath Aely

Chroniqueuse littéraire, bibliothécaire bénévole et livrovore passionnée, je dévore plus que je ne lis mes genres favoris comme le steampunk, la fantasy, le jeunesse ou le thriller. Venez frissonner avec moi dans mes lectures et partagez donc les vôtres car je suis aussi curieuse de nature.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.