Les passions d'Aely

Un blog littéraire … mais pas que !

Diguet,Westley – Le règne du sang

Poster un commentaire


#Jan11 - Le regne du sangPrésentation de l’éditeur

Le Pacte a été scellé !
Le sang des innocents a été versé.
Dieu s’apprête à reprendre forme humaine.
Alors que les démons arpentent la Terre,
avides de haine et de mort,
le salut des Hommes peut-il encore espérer exister sous ce Règne du Sang ?
.

 

~~~~~~~~~~
Détails sur le produit

Format : Broché
Nombre de pages en édition imprimée : 163 pages
Editeur : Editions Plume Blanche
Date de sortie : 12 janvier 2016
Langue : Français
Collection : Plume de Poche et Plume Noire
ISBN-13 : 979-1094786024
Prix : 6.99€

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

 

Westley Diguet Northman est passionné par les mondes magiques et les univers fantasy.
« Selena Rosa – la marche vers l’inconnu: Les Mémoires du Dernier Cycle – tome 1 », son premier roman, est sorti en auto édition en Juillet 2011.
Il vit à Toulouse.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

 

Lecture en partenariat avec les éditions Plume Blanche.

 

 ~~~~~~~~~~
Mon avis:

Avec ce service presse des éditions Plume Blanche, je vois venir à moi de nombreuses premières fois.

C’est ainsi l’opportunité pour moi de débuter un partenariat avec cette nouvelle maison d’édition tenue par Marion Obry que j’apprécie en tant qu’auteure et amie, de découvrir la plume de Westley Diguet (que voulez-vous toujours tentée mais jamais osé) mais surtout celle aussi de lire un récit à connotation M/M.
Beaucoup de premières fois donc et au final beaucoup de joie et de belles émotions.

Je « connais » Westley Diguet par sa page Facebook, ses posts et les chroniques des copines de la blogosphère. J’en avais déjà déduit un personnage simple, empli de sentiments sincères et surtout d’Amour.
Ce récit n’est que le prolongement de lui-même par les sentiments que j’ai pu y découvrir mais aussi par cette plume tendre, limpide et cruellement sincère pour les défauts mais heureusement aussi les qualités des Hommes.
Nous sommes la génération qui a vu passer le cap de l’an 2000, pour nous le bug tant attendu n’a pas eu lieu. Hélas pour les personnages du roman de Westley Diguet, il fut terrible.
Car outre la disparition des réseaux informatiques, électriques et autres, cette nouvelle ère a vu l’apparition du pire cauchemar de l’humanité : les Démons.
Depuis ce jour, l’être humain n’est que proie pourchassée, torturée, dévorée et abandonnée sordidement pour bien marquer la montée en puissance de celui qui veut devenir le nouveau Seigneur des lieux : Samaël, Satan, Lucifer, le Diable ou quel que soit le nom que vous lui donnez en votre cœur.

Une rébellion existe cependant, infime, presque désuète dans ce contexte d’Apocalypse mais cependant présente.
Ils sont quatre jeunes gens, deux garçons et deux filles, ils se sont surnommés la Force Humaine, ceux qui combattent chaque nuit les hordes du Démon afin de voir un autre jour arriver.

Mais ils ne sont pas seuls car de leurs côtés les anges veulent encore y croire mais surtout Dieu.
C’est d’ailleurs pour cela qu’Il va prendre une décision totalement inconcevable pour son bras droit l’archange Gabriel, décision qui amènera l’espoir ou la fin de tout selon les conséquences.

Je ne suis pas portée sur la religion, ni les religions en général, j’ai un avis très personnel sur le sujet que je ne partagerai pas pour ne pas faire de polémiques. Cependant, j’ai particulièrement apprécié ce récit pour ce qu’il est, un récit fantastique sur fond d’Apocalypse et emplis de créatures tels Anges et Démons.
La plume de Westley Diguet m’a emportée presque si facilement dans son récit que je l’ai dévoré en peu de temps.
La poésie de ses mots, sa manière de nous présenter ses personnages avec leurs forces mais aussi leurs faiblesses, et ce malgré un roman court puisqu’il fait moins de 200 pages, m’a particulièrement impliquée dans le récit.
On ressent son amour des hommes en général, son besoin d’y croire et de prouver que c’est dans les pires moments que l’Homme montre sa vraie valeur. La pire aussi il est vrai mais l’espoir semble un point important pour l’auteur et dans ce récit car il y a une place prépondérante. L’espoir et …l’Amour !

Les personnages veulent survivre, jour après jour ils font en sorte de tenir bon et d’avancer mais qu’un seul doute les assaille et c’est le début de la fin. C’est là que les particularités de chacun vont mettre en exergue le talent de l’auteur en nous emmenant dans la partie fantastique du roman. Il n’est alors plus seulement un récit apocalyptique mais aussi une leçon d’espoir et de vie.

Je donc remercie les éditions Plume Blanche pour ce service presse et Westley Diguet pour sa plume fluide et entrainante qui m’a enthousiasmée et donné envie de le découvrir au travers de ses autres écrits.

 

Publicités

Auteur : Nath Aely

Chroniqueuse littéraire, bibliothécaire bénévole et livrovore passionnée, je dévore plus que je ne lis mes genres favoris comme le steampunk, la fantasy, le jeunesse ou le thriller. Venez frissonner avec moi dans mes lectures et partagez donc les vôtres car je suis aussi curieuse de nature.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.