Les passions d'Aely

Un blog littéraire … mais pas que !

Parry,B.F. – Oniria -2 Le disparu d’Oza-Gora

Poster un commentaire


Oniria 2Présentation de l’éditeur:


Pour sauver son père, Eliott doit retrouver son double dans le monde fantastique d’Oniria. Eliott est parvenu à rencontrer le Marchand de Sable, dans son Palais de verre enchanteur et futuriste. Mais cette rencontre ne tient pas toutes ses promesses : le Marchand de Sable, aussi bienveillant et ingénieux soit-il, se révèle impuissant à aider Eliott. Il lance néanmoins le jeune Créateur et ses amis sur la piste d’un certain Jabus qui a choisi de mettre ses talents au service du mal. Jabus a disparu quelques mois auparavant, emportant avec lui de quoi faire des expériences terrifiantes… Il semble bien que le père d’Eliott soit celui sur lequel il s’acharne ! Mais où les trouver Jabus dans l’immensité d’Oniria ? Comme si cela ne suffisait pas, Eliott a une autre préoccupation en tête… Libérer Aanor, prisonnière de La Bête, qui veut l’épouser ! Toute l’équipe des rebelles le supplie de ne rien tenter : Eliott doit rester caché, c’est une question de vie ou de mort. Mais Eliott est trop têtu pour renoncer, et ne peut abandonner Aanor à son triste sort…  »
Pour en savoir plus sur la série ONIRIA et poser vos questions en direct à l’auteur, rendez-vous ICI.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec le webzine Songe d’une nuit d’été.

 

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Bénédicte F. Parry décide de devenir écrivain jeunesse à l’âge de 9 ans, juste après l’intervention d’une auteure dans sa classe. Pour elle, cela ne fait aucun doute : un jour, elle aussi écrira des livres pour enfants. Mais ce projet reste enfoui pendant 20 ans et c’est finalement à la faveur d’une expatriation au Maroc que le déclic a lieu. Après une série de rêves épiques et mouvementés, Bénédicte se réveille un matin avec l’idée d’un monde où prendraient vie nos rêves et nos cauchemars. Persuadée qu’elle tient un bon point de départ, elle quitte son travail et se consacre à l’écriture de son premier roman : Oniria, le Royaume des Rêves. Aujourd’hui, Bénédicte vit dans le nord de la France avec son mari et ses deux filles. Elle voyage presque chaque jour au Royaume des Rêves pour glaner les ingrédients des nouveaux épisodes de la saga Oniria.

~~~~~~~~~
Mon avis:

A la fin du premier tome nous avons laissé Eliott devant les portes d’Oza-Gora qu’il venait, enfin, de rejoindre après de tumultueuses péripéties.

Attention spoil !!!

Accompagné de ses deux nouveaux amis, Katsia l’aventurière et Farjo le singe facétieux, ils avaient réussi à échapper sains et saufs à l’attaque de la caravane par les loups-garous de la Bête.
Il ne lui restait donc qu’à rencontrer le Marchand de Sable pour, l’espérait-il, voir tous ses ennuis s’achever et son père se réveiller.
Un timing qui se resserre

Mais les nouvelles ne sont bonnes ni en Oniria, ni à Paris.
La santé de son père décline et les médecins ne lui laissent plus beaucoup de temps.
Puis les informations que le Marchand de Sable va leur divulguer ne font que renforcer ce sentiment d’urgence.
Car le Marchand de Sable connaît le responsable des cauchemars du papa d’Eliott, il s’agit d’un de ses apprentis, Jabus, hélas disparu.
La quête d’Eliott n’est donc pas terminée et les aventures de nos jeunes héros non plus.
Car outre retrouver Jabus, il doit aussi tout tenter pour sauver la princesse des griffes de la Bête.

J’ai beaucoup apprécié retrouver l’ambiance du roman de B.F Parry, ce monde magique et enchanteur d’Oniria mais aussi sombre et trouble d’Ephialtis.
Des personnages toujours plus intéressants

La Bête prend de l’importance dans le sens où nous apprenons à la connaitre, elle et ses projets sordides. Ses pouvoirs continuent d’augmenter et de se diversifier au point de laisser sourdre un frisson de désespoir dans les pensées des lecteurs. Et si…
Car la princesse fait partie de ces projets grandioses et absolument inadmissible pour les Oniriens.

Aanor , la petite princesse qui ne sait pas mentir, va d’ailleurs nous surprendre par son flegme et son courage face à cet ennemi implacable et plus qu’effrayant malgré certains changements physiques assez troublants.

Eliott aussi évolue. Sa peur de perdre son père le pousse à se dépasser. Et il ne sera pas le seul à nous donner des  sueurs froides dans cet opus.
Ses petites sœurs ne sont pas en reste non plus depuis qu’elles soupçonnent un secret dans sa vie et qu’elles décident de le découvrir.

Katsia, Fargo et tous les autres compagnons vont encore lui prouver leur amitié malgré les décisions parfois irréfléchies d’Eliott.
Même Mamilou va nous surprendre et nous ébahir par ses connaissances et sa dextérité.
De nombreux complots se trament et se tissent, tous semblent se liguer contre la quête d’Eliott et le stress du lecteur monte graduellement jusqu’à ne plus retomber avec les révélations finales.
Oniria en danger.

C’est une deuxième partie toujours aussi entraînante que nous propose ici B.F Parry. Les actions s’enchainent, les découvertes aussi et les conséquences pour l’avenir d’Oniria semblent empirer à chaque jour qui passe.
Ce que va découvrir Eliott sur les cauchemars de son père, sur le créateur de la Bête ou même sur la légende de l’Envoyé et de l’Elu va nous mener vers une ère sombre et dangereuse : le troisième tome, intitulé de façon prémonitoire : La Guerre des cauchemars.

C’est donc encore une fois d’une plume fluide et magique que l’auteure nous a emmenés au pays des rêves pour suivre Eliott et ses amis dans leurs aventures.
La recette est toujours aussi goûteuse car tout est là pour retenir l’attention du lecteur: actions, sentiments, complots multiples et surtout un jeune héros humain avec ses peurs et ses erreurs de jugement.
Vivement le tome 3. !!

 

Publicités

Auteur : Nath Aely

Chroniqueuse littéraire, bibliothécaire bénévole et livrovore passionnée, je dévore plus que je ne lis mes genres favoris comme le steampunk, la fantasy, le jeunesse ou le thriller. Venez frissonner avec moi dans mes lectures et partagez donc les vôtres car je suis aussi curieuse de nature.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.