SFFF

Bousquet, Charlotte – Shâhra – 1 Les Masques d’Azr’Khila


Présentation de l’éditeur

Djiane, héritière d’un art mortel et secret, est donnée contre son gré à un seigneur tyrannique. Arkhane, apprentie chamane, est privée en une nuit de son identité et de ses dons. Abandonnée dans un reg aride, elle ne doit sa survie qu’à la protection d’un étrange vautour. Seule rescapée de l’attaque d’une gigantesque créature des sables, Tiyyi, une jeune esclave tente d’échapper à la fournaise de Tessûa. Recueillie par des nomades, elle découvre peu à peu ses pouvoirs. Et dans l’ombre, un immortel en quête d’humanité, un djinn prisonnier d’un corps vieillissant, prêt à tout pour devenir un dieu… Dans ce monde désertique, peuplé de mages et de pillards, de conteurs, de guerriers et de djinns, Charlotte Bousquet nous conte le destin passionnant et mouvementé de trois femmes marquées du sceau d’Azr’Khila, déesse de la vie et de la mort.

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Philosophe de formation, Charlotte Bousquet est une autrice reconnue, aussi à l’aise dans les genres de l’imaginaire que dans le roman historique ou la fiction contemporaine. Ses écrits, sincères et engagés, ne laissent jamais indérent. Elle a publié une quarantaine d’ouvrages pour adultes et adolescents. Après L’Archipel des Numinées (prix Elbakin 2010 et prix Imaginales 2011 pour Cytheriae), elle signe ici un récit initiatique intense dans lequel les combats les plus âpres se livrent contre soi-même.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#Lecture perso

#LC avec Lecture en B

Shâhra
Broché: 336 pages
Editeur : MNEMOS (7 juin 2018)
Collection : ICARES
Langue : Français
ISBN-10: 2354086512
ISBN-13: 978-2354086510
Dimensions du produit: 21 x 2,7 x 15 cm
ASIN: B07DFP67PZ
Prix : Broché :20€  – Numérique : 4.49€

https://www.mnemos.com

~~~~~~~~~~
Mon avis:

Je découvre la plume de Charlotte Bousquet grâce à Lecture en B et notre Lecture commune de ce titre.

J’en ai déjà beaucoup entendu parler sans avoir tenté de passer le cap. J’avoue même que sur le moment Shâhra ne m’attirait pas plus que cela si ce n’est cette couverture magnifique et ce visage qui exprimait beaucoup.

L’auteure est philosophe de formation et on ressent dans la création de son univers que ce n’est jamais loin. Dans les psychés de ses personnages non plus.

Ici nous allons en côtoyer beaucoup. Ce qui pourrait au passage en perturber plus d’uns. Mais nous allons aussi rapidement nous attacher à certaines en particulier.

Car ce roman est l’histoire de plusieurs femmes. Quatre pour être précise.

Quatre destins, quatre histoires, quatre vies et tant de mystères et de violence.

Shâhra est un univers désertique. Ses peuples sont comme nos Touaregs, chacun avec leurs croyances et leurs superstitions.

Ces quatre femmes sont des êtres à part. Leur destin aussi. Outre des caractères forts pour la plupart même si elles n’en prennent pas forcément conscience de suite, nos quatre héroïnes sont surtout des femmes spoliées dans un monde d’hommes.

Chacune va vivre une épreuve dramatique qui va l’amener à réagir à sa manière. Parfois la rébellion, parfois la renaissance, la connaissance ou la mort.

Chacune a en son sein la vie et la mort. Que ce soit celle d’un proche, d’un ennemi ou la sienne propre. Car mourir n’est pas qu’un acte physique. Parfois la mort peut toucher le cœur plus que le corps.

Charlotte Bousquet nous offre là un roman de dark fantasy profond sur la nature humaine, sur le rôle des femmes, sur la destinée de chacun en fonction de ses choix.

La qualité de sa plume fait de ce récit un long ruban de soie qui se déroule à l’infini et que l’on suit avide et anxieux. Ses transitions sont telles qu’il faut parfois un instant pour se rendre compte que nous avons changé d’interlocuteurs. Pourtant le parallèle entre celle que l’on quitte et celle que l’on retrouve est comme entrer dans un banc de brouillard chez l’une pour en sortir chez l’autre.

Je ne pensais pas me retrouver autant dans cette lecture. Découvrir ainsi cette auteure est un pur délice. Un joyau de lecture que je ne m’attendais pas à savourer.

Un commentaire sur “Bousquet, Charlotte – Shâhra – 1 Les Masques d’Azr’Khila

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.