Alter Real·Chroniques·SFFF

Castel Lucie – Quand la vie s’en mêle



Résumé :
Lorsque la grand-mère adorée d’Adèle décède, la jeune femme à l’esprit sarcastique et à la langue bien pendue est déterminée à respecter ses dernières volontés : quitter la demeure familiale et partir à l’aventure.
Une formation de jardinier-paysagiste plus tard, elle part pour Luserne, petite ville du sud, où se trouve Lucien Vidal, vieil homme acariâtre mais aussi et surtout premier grand amour de sa grand-mère. Grâce à lui, Adèle décroche un petit boulot pour s’occuper du jardin du cimetière communal.
Malgré la suspicion qu’elle suscite chez les habitants les plus conservateurs, elle se lie bientôt d’amitié avec un groupe de marginaux : un jeune facteur dont l’obésité menace son maintien en poste, une toiletteuse gothique et lesbienne, une ancienne reine du lycée anorexique et le jeune et séduisant croque-mort de la ville.
Mais l’ambiance se dégrade lorsqu’un corbeau placarde sur les tombes des lettres accusant des notables respectables des pires comportements. Commence alors une chasse aux sorcières qui accuse prioritairement les amis d’Adèle en raison de leurs différences…

En bref : un coup de cœur improbable hors de mes goûts habituels

Quand la vie s’en mele. Lucie
Éditions Kobo Original
date de sortie :

Mon avis:

Oh que ce genre de lecture fait du bien. Tant par la plume à la fois légère, pleine d’humour et de causticité. Je me suis régalée de bout en bout. Les thèmes abordés sont forts mais touchants par la façon d’être évoqués. Lucie Castel sait trouver les mots justes au travers de situations pas toujours drôles. On y parle de deuil, de maladies, de préjugés, d’agressions verbales ou physiques, de minorités, de vieux grognons, de sales aigris, de jeunes désœuvrés… de tout ce qui peut y avoir de pire dans un village où les habitants se connaissent depuis des générations avec leur lot de petites et grandes histoires.

Et au milieu de tout cela arrive Adèle Moreau. Un brin de fille un peu triste et pourtant pleine de couleurs. Que ce soit dans ces tenues solaires et ses boucles d’oreilles incongrues ou sa façon de regarder le monde. Elle arrive à Luserne, sur un coup de tête, un coup du destin aussi peut être. Elle y vient par hasard pour voir. Puis il y a Cette rencontre avec le passé qui va lui offrir un avenir. Peut être. Mais en tout cas un sentiment de paix temporaire.

Ce roman est rempli de personnages à la fois atypiques et presque parodiques. Et pourtant ils nous apportent un max d’émotions en tous genre que j’ai adoré ressentir.

Je remercie Kobo original pour cette magnifique découverte. Je vais être franche, sans eux je ne pense pas que je me serais penchée sur ce roman plutôt éloigné de mes balades littéraires habituelles. Mais j’y ai trouvé un chemin ombragé et chaleureux vers un coup de cœur. Merci

Petit aparté les entêtes de chapitre en citations de films de la pop culture plus les références cinéma de ma génération ont complété les dialogues croustillants et parfois mordants d’ironie d’Adele et ses concitoyens. Lisez le vous sourirez beaucoup, froncerez les sourcils aussi, sortirez peut être vos mouchoirs mais soyez sûrs que vous ne resterez pas de marbre ( spéciale dédicace au boulot d’Adèle lol)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.