Chroniques

Noni Lynette – The prison healer #1 La guérisseuse de Zalindov



En bref : une histoire intrigante qui a su m’emporter tout du long.

Résumé :

« A Zalindov, la seule personne sur laquelle tu peux compter, c’est toi-même. »
Kiva Meridan, dix-sept ans, a passé les dix dernières années à lutter pour survivre dans la tristement célèbre prison de Zalindov, où elle occupe le poste de guérisseuse.
Quand la Reine Rebelle est capturée, Kiva est chargée de la maintenir en vie le temps que celle-ci subisse le Supplice, une série d’épreuves contre les quatre éléments – l’air, le feu, l’eau et la terre -, réservées aux criminels les plus dangereux.
C’est alors que Kiva reçoit un message codé de sa famille : Ne la laisse pas mourir. Nous arrivons. Consciente que les épreuves achèveront la reine gravement malade, Kiva se dévoue pour prendre sa place, au péril de sa vie. Si elle réussit, elle et la reine retrouveront la liberté. Mais personne n’a encore jamais survécu au Supplice…
Alors qu’une épidémie mortelle ravage la prison, qu’un mystérieux nouveau prisonnier fait battre le cœur de Kiva et qu’une rébellion se prépare, la guérisseuse pressent que ses épreuves ne font que commencer…
The Prison Healer #1 La guérisseuse de Zalindov
Lynette Noni
Edition Hachette
Sortie le 17 août 2022

Mon avis:

Il y a 10 ans de ça, suite à un événement dramatique, Kiva et son père se sont retrouvés enfermés dans la pire prison qu’il existe à Wenderall : Zalindov.
Cela fait 10 ans qu’elle y survit tant bien que mal face aux mauvais traitements, la malnutrition et les travaux forcés. Quoique ce soit le lot de la majorité des prisonniers, elle a pu y échapper en partie grâce à ses connaissances de guérisseur.

Cependant dans l’enfer de Zalindov être celle qui vous marque, qui semble planquée n’est pas la meilleure place face aux autres prisonniers. Elle leur est pourtant indispensable pour ses soins.

Au cours de ce roman plusieurs personnages (prisonniers, gardes comme hautes autorités) vont arriver ou passer dans les murs de Zalindov dans une période d’hiver pourtant peu propice à leur survie ou à une visite. Le trajet est pénible et peu arrive vivant.

Deux en particulier vont jouer un rôle dans la vie de Kiva.
Tout d’abord le matricule … aussi dénommé Jaren. Il n’est pas comme les autres. Ses réactions, son caractère ou encore son état physique en arrivant marque Kiva.

Puis une prisonnière importante, la Reine Rebelle. Chef de la faction ennemie de la royauté en place, condamnée à mort en passant le Supplice, une série d’épreuves en lien avec les éléments, celle-ci est mal en point. Elle est donc directement dirigée vers l’infirmerie de Kiva.

Alors que celle-ci reçoit des nouvelles des siens avec parcimonie et brièveté l’arrivée de la Reine Rebelle en change la teneur. Elle doit la garder en vue coûte que coûte. Quitte à passer les épreuves à sa place.

Alors même si j’ai vu venir certains points à l’avance, je n’ai pas vraiment de bémol à énoncer à cette lecture. Au contraire.

La plume de Lynette Noni est un conte à elle seule. Elle nous plonge dans les méandre de Zalindov, de ses échauffourées, ses relations conflictuelles avec la facilité du conteur à la veillée. Je surveillerai avec attention la sortie d’une éventuelle version audio car je pense qu’avec la/le bon/ne narrateur/rice cela ne peut que donner encore plus de corps au récit déjà fortement charpenté.

L’intrigue est plutôt bien ficelée. On voit l’évolution des personnages petit à petit. Les relations qui se développent. Celles qui s’enveniment.

Malgré les soupçons que l’on peut émettre elle arrive tout de même à apporter du doute et de la surprise quant aux révélations importantes.

L’épisode final est particulièrement prenant et attractif (en nous offrant une information inattendue mais après réflexion 🤔 plutôt logique) pour espérer avoir une suite rapidement. Ou si vous êtes anglophones se plonger dans la version anglaise pour en savoir plus.

Merci Babelio et Hachette romans pour cette superbe lecture de rentrée.

Si vous voulez de l’aventure, du suspens, de l’émotion et même un brin de romance sur fond de noirceur et de désespoir alors vous devriez être comblés.

Bonne lecture.

Un commentaire sur “Noni Lynette – The prison healer #1 La guérisseuse de Zalindov

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.