Les passions d'Aely

Un blog littéraire … mais pas que !


Poster un commentaire

Patterson,James – Souffle le vent

023 - Souffle le vent

Présentation de l’éditeur

Avec sa barrière de montagnes Rocheuses, ses profondes forêts et ses routes qui ne mènent nulle part, le Colorado est une région sauvage et peu habitée des États-Unis, où il n’est pas rare de se sentir terriblement isolé. Frannie O’Neill en sait quelque chose. Depuis que son mari a été mystérieusement assassiné, la jeune femme doit affronter seule le vent mauvais qui souffle sur le pays : la nuit, dans le secret des Rocheuses, des enfants monstrueux sont traqués par des hommes armés. Sur la piste de ceux qui ont tué son mari et conçu l’un des plus diaboliques projets de la science contemporaine, Frannie découvrira que les effroyables inventions du docteur Frankenstein n’étaient pas loin de la réalité… Lire la suite

Publicités


Poster un commentaire

Tahtieazym, Luca – La forêt

Présentation de l’éditeur

N’ENTREZ PAS DANS CETTE FORÊT, VOUS POURRIEZ NE JAMAIS EN SORTIR…

1958.
Lors d’une sortie scolaire, sept enfants s’égarent en forêt et se réfugient dans une cabane abandonnée, au centre d’une clairière.

Très vite, ils réalisent que toute tentative de fuite les ramène systématiquement à leur point de départ. Un constat s’impose : ils sont prisonniers.

Et le pire n’est peut-être pas cette Chose qui rôde la nuit ; le pire, pour un survivant, ce sont parfois les autres survivants…

~~~~~~~~~~
Biographie de l’auteur

Auteur au nom imprononçable, originaire du Sud de la France et vivant actuellement près de La Rochelle, Luca Tahtieazym est l’auteur de neuf romans parus à ce jour. Jonglant avec les genres et les styles, inspiré par Steinbeck, Ellroy, Dard ou Stephen King, il apporte un soin particulier aux intrigues de ses livres, s’efforçant de proposer des histoires originales et des personnages tourmentés et attachants.

Tahtieazym a remporté le concours des plumes francophones 2017 (plume des lecteurs) pour VERSUS.

Son dernier roman, HIER ENCORE, est paru le 17 novembre 2018.

~~~~~~~~~~
Partenariats, forums et Lectures communes

#PartenariatAuteur

Broché: 433 pages
Editeur : CZY (27 mai 2018)
Langue : Français
ISBN-13: 979-1096772223
ASIN: B07D57L9CK
Dimensions du produit: 15,2 x 2,8 x 22,9 cm
Prix : Broché : 16.90€ – Ebook : 3.99€

~~~~~~~~~~
Mon avis:

 

Alors là j’avoue que je ne sais pas quoi vous dire.

J’ai mis du temps, par manque de temps justement à me lancer dans cette lecture. Peut-être aussi un léger inconfort à me plonger dans cette forêt qui allait me tenir captive.Oui je l’avoue je suis une froussarde maintenant :). Depuis ma lecture il y a des années de Nuits d’été de Dan Simmons j’évite les lectures trop flippantes. Même si j’adore les thrillers.
Ici c’est totalement différent.

Nous allons suivre Buddy Louis le narrateur lors d’une sortie scolaire dans les bois. Ils sont sept en bout de file. 5 garçons et 2 filles. Par un malencontreux hasard, un peu trop de testostérone aussi ils vont perdre le reste du groupe.
Et ce sera alors le début d’une aventure qui va emporter le lecteur loin.

Je l’ai lu d’une traite. Je voulais savoir. Et même si le final me déçoit quelque peu car il ne répond pas à toutes les questions et en laisse d’autres en suspens, je me suis laissé prendre par ma lecture.
En fait, les premiers chapitres m’ont tout d’abord mis dans un contexte mitigé. J’ai eu du mal avec le parler familier et un tantinet vulgaire de ces préados des années 50. Mettre des  « connards »   à tout bout de champ m’a rendue plus distante avec les personnages au début. Et puis, on apprend à les connaître. Ses 7 ados de 11 à 13 ans perdus seuls dans une forêt sur elle-même. Ils vont devoir faire face à la première nuit dans les bois, à l’attente des renforts, à l’impatience, au désespoir, à l’amour aussi et à la mort. Mais surtout faire face à eux-mêmes.

Au final je ne sais toujours pas si j’ai aimé ou si j’en attendais autre chose.

Quelques longueurs et un roman où l’action n’est pas si présente que cela. Pourtant quand on y réfléchit ensuite on s’aperçoit que c’est surtout la tension qui nous tient dans ses filets. On attend. On cherche comme eux à découvrir pourquoi ? Comment ?

Et au fil des pages dans cet huis-clos forestier on étudie l’humain dans ses derniers retranchements. Rappelons-nous bien que ce ne sont que des gamins. Et encore heureux qu’ils soient des années 50 car ils ont des bases de scoutisme, de la vie au grand air et à la ferme pour certains. Pas comme nos préados actuels qui ne connaissent que la tablette ou le smartphone.

On les voit ainsi évoluer. Et la plume de l’auteur, malgré les commentaires peu élogieux que j’en ai eu, m’a tout de même plu. Je ne l’ai trouvé ni lourde ni rébarbative dans sa globalité. Forcément à les suivre au jour le jour il y a des périodes plus denses et tendues que d’autres. Du coup ces quelques longueurs dont je parlais au-dessus. Mais sur la durée, l’auteur sait nous donner envie d’avancer avec eux même si c’est pour tourner en rond. La façon de nous plonger dans une ambiance par des images, des sons ou des circonstances particulières rend le récit prenant malgré tout.

Nos ados vont apprendre à survivre envers et contre tout, parfois même contre eux-mêmes ou leurs camarades. Car ce sont dans ces moments-là que l’on voit quel survivant il existe derrière l’humain. La puissance du mental peut faire changer la donne et ceux sur qui vous auriez peut-être parié au départ ne sont pas toujours ceux qui s’en sortent à la fin.

Alors en bref j’ai passé un bon moment. Je reste cependant sur ma faim car je trouve le final presque trop simple comparé à ce que j’en attendais. Mais je lirai un autre roman de l’auteur car il m’a rendue curieuse de voir ce qu’il peut faire d’autre.
Maintenant à vous de vous faire votre avis mais vous ne verrez plus les bois de la même façon. Et une question restera sûrement dans vos têtes à la fin de ces pages : pourquoi ?
Bonne lecture.


Poster un commentaire

Caine,Morgan – La dame blanche des Canmore

Présentation de l’éditeur

La nouvelle étonnante enquête de Jordan Adams dans l’Écosse du Moyen-Âge !

Après la terrible épreuve qu’elle a vécue dans « Les Filles de Loth », Jordan Adams se réfugie en Écosse auprès de Murdoch Bruce, le cousin de son grand-père qui a hérité du titre de Lord Canmore après la mort de ce dernier, quelques années auparavant.

Mais son arrivée ne passe pas inaperçue au village.

Un couple d’amoureux prétend avoir vu apparaître en haut de la plus haute tour la silhouette évanescente de la Dame Blanche des Canmore…

Superstition, illusion d’optique ou réalité?

Quoi qu’il en soit, personne, pas même Murdoch ne peut dire s’il s’agit là d’un bon présage.

Mais c’est compter sans Jordan, qui décide de partir sur les pas de la Dame Blanche. D’après la légende, il s’agit d’Alyssia, une jeune femme qui s’est jetée de la plus grande tour dans l’océan, en l’an 1315.

Après une passionnante plongée dans l’Écosse de Robert Bruce, sept siècles après les faits, Jordan découvrira une incroyable vérité…

Lire la suite


Poster un commentaire

Dhainaut,Jean-Marc – Les prières de sang

Présentation de l’éditeur

 Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère.
Et dire que tout a commencé parce qu’une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n’avait pas perdu la mémoire… Lire la suite


Poster un commentaire

Mallock – Chroniques barbares-4 Le principe de parcimonie

#13 - le principe de parcimoniePrésentation de l’éditeur

Dans un bocal, des doigts humains. Sur l’étiquette : Pervers au vinaigre, Tu ne toucheras pas aux enfants avec des pensées sales. Un individu masqué et vêtu de latex rouge agresse Ivo, un artiste contemporain et dérobe La Joconde. Mallock réunit son équipe et commence son enquête… Lire la suite